Livraisons d'armes à l'Ukraine : Poutine accuse l'Occident de vouloir faire «durer le conflit armé»

Le président russe Vladimir Poutine, le 3 juin 2022, à Sotchi© Mikhail Klimentyev, Sputnik Source: AP
Vidéo
Le président russe Vladimir Poutine, le 3 juin 2022, à Sotchi (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Selon Poutine, les nouvelles livraisons d'armes à Kiev annoncées par Washington reflètent une volonté de faire durer le conflit. Il a prévenu que la Russie viserait de nouvelles cibles si des missiles de longue portée étaient fournis à l'Ukraine.

«Tout ce raffut autour de livraisons supplémentaires d'armes, à mon avis, n'a qu'un seul but : faire durer le conflit armé autant que possible», a déclaré le président russe Vladimir Poutine, lors d'une interview pour l' émission «Moscou, Kremlin, Poutine», dont un extrait a été diffusé le 5 juin sur les ondes de la chaîne de télévision Rossiya-1.

Livraisons d'armes à l'Ukraine : Poutine se déclare prêt à «tirer les conclusions appropriées»

Le chef d'Etat russe s'exprimait sur le sujet après avoir été interrogé sur la récente décision américaine de livrer à l'Ukraine de nouveaux lance-roquettes multiples. 

Plus tôt dans la semaine, les Etats-Unis avaient en effet annoncé leur décision de livrer à l'Ukraine des lance-roquettes multiples Himars (High Mobility Artillery Rocket System) d'une portée d'environ 80 kilomètres. Selon des experts militaires cités par l'AFP, cette portée est légèrement supérieure à celle des systèmes analogues russes, ce qui permettrait aux forces de Kiev de frapper l'artillerie adverse en restant hors d'atteinte.

Poutine met en garde l'Occident contre des livraisons de missiles à longue portée

Vladimir Poutine a pour sa part souligné que la fourniture à l'Ukraine de systèmes américains à lancement multiple était simplement censée compenser les pertes d'armes similaires, de fabrication soviétique, dont disposait Kiev auparavant.

Il a toutefois fait savoir que la Russie frapperait de nouvelles cibles si des missiles à plus longue portée étaient livrés à l'Ukraine. «Si [ces missiles] sont fournis, nous en tirerons les conclusions appropriées et utiliserons nos armes [...] pour frapper des cibles que nous n'avons pas encore visées», a-t-il déclaré.

De son côté, le président américain Joseph Biden avait déclaré en début de semaine, exclure de livrer à l'Ukraine des systèmes de lance-roquettes à longue portée qui pourraient atteindre la Russie, malgré les demandes répétées de Kiev pour obtenir de telles armes.

Pour rappel, l'agence de presse Reuters a publié fin mai une enquête selon laquelle des responsables américains s’inquiéteraient de l'envoi d'armes de plus en plus sophistiquées en Ukraine, redoutant les conséquences de frappes ukrainiennes potentielles en territoire russe.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix