Taux directeurs : la BCE va entamer la «seconde mi-temps» selon le président de la Banque de France

- Avec AFP

Taux directeurs : la BCE va entamer la «seconde mi-temps» selon le président de la Banque de France© Kazuhiro NOGI Source: AFP
François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, lors du Tokyo International Financial Forum 2022, au Japon, le 15 novembre 2022 (illustration).
Suivez RT France surTelegram

A l’heure du match de coupe du monde de football opposant la France et la Pologne, François Villeroy de Galhau a prédit sur LCI une poursuite, mais à un rythme ralenti, des hausses de taux directeurs la BCE et le ralentissement de ses achats d’actifs

Interviewé sur la chaîne d'information en continu LCI le 4 décembre, François Villeroy de Galhau, président de la Banque de France, a estimé que lors de la prochaine réunion de la Banque centrale européenne, le 15 décembre, devrait s’achever ce qu’il appelle «la première mi-temps de normalisation» de la politique monétaire.

La BCE a déjà relevé brusquement ses taux directeurs depuis juillet afin de lutter contre une inflation qui atteint des records en zone euro : 10,6% en octobre. «Nous discuterons autour de Christine Lagarde [la présidente de la BCE] et je pense que la bonne mesure serait de relever les taux d'intérêt pour arriver autour de 2%, un taux plus normal au regard des niveaux passés», a-t-il déclaré.

Actuellement, le taux principal s'élève à 1,5%. Le président de la Banque de France se positionne donc en faveur d'un relèvement des taux de 0,50 point de pourcentage, tandis que la précédente hausse avait était de 0,75 points de pourcentage..

Pour lui, la réunion de décembre sera «un point d’inflexion, pas un point d’arrêt». Il imagine ensuite une «deuxième mi-temps où les hausses de taux vont continuer mais à un rythme moins rapide et plus flexible».

Alors que l’interview était diffusée pendant une rencontre opposant les équipes française et polonaise de football en coupe du monde, le banquier central a tenté une métaphore de circonstance en évoquant «des passes plus courtes», à propos des prochaines hausse de taux directeur de la BCE.

Il a aussi évoqué la réduction du bilan de l’institut monétaire, c'est-à-dire la réduction de ses achats d'actifs sur les marchés financiers. Il a confié que ces «injections de liquidités dans l'économie» avaient été fortement augmentées en 2021 puis stabilisées en 2022. «Nous discuterons le 15 décembre de les réduire [...], mais il faut le faire prudemment et progressivement», a-t-il ajouté.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix