Téhéran regrette la décision de Kiev de réduire sa présence diplomatique et promet d'y répondre

Le ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian, le 31 août 2022 (image d'illustration).© MAXIM SHEMETOV Source: AFP
Le ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian, le 31 août 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Téhéran a promis d'apporter une «réponse appropriée» après la décision de l'Ukraine de réduire la présence diplomatique de l'Iran chez elle. Kiev accuse la République islamique d'être à l'origine de livraisons de drones au profit de la Russie.

Le porte-parole de la diplomatie iranienne, Nasser Kanaani, a exprimé le 24 septembre ses regrets après la décision annoncée, la veille, par le gouvernement ukrainien de réduire ses relations diplomatiques avec Téhéran en supprimant l'accréditation de l'ambassadeur d'Iran, et en «réduisant considérablement» le personnel diplomatique de l'ambassade d'Iran à Kiev.

Cette décision fait suite aux affirmations de l'armée ukrainienne selon lesquelles elle aurait abattu deux drones iraniens Shahed-136 et un Mohajer-6 dans deux zones distinctes. Ce 25 septembre, l'Ukraine a par ailleurs dénoncé une nouvelle attaque russe avec des drones iraniens sur Odessa.

Le haut diplomate iranien a promis une «réponse appropriée» et a conseillé à Kiev d'«éviter d'être influencé par des tiers qui cherchent à détruire les relations entre les deux pays». En effet, comme l'a rapporté l'agence iranienne IRNA, Nasser Kanaani a estimé que la décision ukrainienne résultait «d'informations non confirmées et de campagnes médiatiques alimentées par des parties étrangères».

Il a pour sa part fait valoir la «politique claire [de] neutralité active» de la République islamique d'Iran dans le conflit opposant l'Ukraine et la Russie, soulignant l'opposition de son pays à la guerre, et son attachement à «un règlement politique des différends».

A ce titre, il a fait état des «nombreuses rencontres et contacts du ministre des Affaires étrangères [de l'Iran] avec ses homologues russes et ukrainiens au cours des derniers mois afin d'aider à résoudre la crise».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix